Bienvenue à Dimitri Balzan

310konetsPar Frédéric Candian, auteur de plusieurs romans, dont Deux âmes dans l’antre des fous (Publibook, 2002) et La communauté de Thésée (Edilivre, 2009), ainsi que du recueil de nouvelles Le langage des oiseaux (Edilivre, 2015). Son site web : www.fredcandian.fr

Avec Konets, de Dimitri Balzan, nous entrons visiblement dans un univers poétique et glacé, dont la couverture donne immédiatement un aperçu. Une roue crantée, qui n’a de raison d’être qu’au sein d’un mécanisme, au sein d’un ensemble solidaire et cohérent, s’ennuie, perdue dans un désert blanc.

Condamné à l’inactivité et à la perte de repère, l’objet (l’individu?) se voit privé de toute fonction vitale, sociale, il est seul et inutile. Est-ce le propos de cette pièce de théâtre qui se déroule au fin fond du Kazakhstan ? Il est question d’un centre de détention dans un futur proche, une entrevue entre gens hostiles dans un environnement hostile. On croise un traqueur, une exécutrice, des infirmières, dans un lieu vide et froid qu’on imagine parsemé de couloirs blancs, de cellules étroites et humides.

Est-ce une prison ? Un asile? Les deux à la fois ? Tout cela dans un paysage désolé probablement oublié de tous, un lieu où il ne reste pas grand chose à faire sinon hurler sous la torture sans que qui que ce soit puisse vous entendre.

Alors voilà, vous êtes prévenu(e)s. Ça s’appelle Konets, c’est écrit par Dimitri Balzan et ce n’est pas forcément une lecture à la portée de tous.

C’est donc un livre qui a toute sa place chez L’ami des auteurs.

One comment

  • Superbe article ! Rien à dire, ou presque…
    J’ajouterai simplement que ma pièce est peut-être plus accessible qu’il n’y paraît :
    La noirceur est là, certes, mais souvent dépressurisée par une certaine immaturité :)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *