Bienvenue à Sylvie Coufourier

310Arc-en-ciel-au-dela-Sylvie-CoufourierPar Frédéric Candian, auteur de plusieurs romans, dont Deux âmes dans l’antre des fous (Publibook, 2002) et La communauté de Thésée (Edilivre, 2009), ainsi que du recueil de nouvelles Le langage des oiseaux (Edilivre, 2015). Son site web : www.fredcandian.fr

Voici un livre que l’on pourra qualifier d’ésotérique, ce qui semble-t-il, effraie beaucoup de lecteurs. Pour ma part, je n’ai jamais compris cette méfiance envers ce que je considère être une légitime quête de vérité et d’absolu. Bien sûr, dans cette quête, toutes sortes de fausses routes, de chausses-trappes, attendent au tournant le chevalier du Graal qui s’avance toujours plus vers l’inconnu. L’intérêt que l’on peut porter à ce domaine n’est donc pas toujours sans risque, j’en conviens. Reste à aborder l’ésotérisme avec curiosité et prudence, tout en sachant en quoi l’on croit, histoire de ne pas lâcher la rampe.

Ainsi, lorsque Sylvie Coufourier prétend communiquer avec l’au-delà, il ne m’appartient pas de juger. En effet, ce n’est pas parce que moi j’en suis incapable que je dois considérer que ce don n’existe pas chez les autres.

Admettons donc que le dialogue avec l’au-delà est possible. Est-il utile? D’après Sylvie Coufourier, la médiumnité est une pratique qui doit nous aider à parvenir à une vie meilleure, c’est aussi une pratique qui demande beaucoup de discipline et d’énergie.

Ce qui est certain, c’est que le livre de Sylvie Coufourier, Arc-en-ciel au-delà, est le résultat de cette communication avec l’au-delà. Il regroupe des préceptes venus d’ailleurs, mais censés nous remettre dans le droit chemin du bonheur ici-bas. Les rationalistes préféreront en rire, les spiritualistes forcenés y chercheront la preuve de leurs convictions que notre matérialité n’est qu’une vallée de larmes. Pour ma part, je préfère penser que dans le livre de Sylvie Coufourier, comme dans tous les livres que ma quête du Graal met sur ma route, se trouvent des vérités qui m’aident à trouver ma voie, ici et maintenant, et pour l’éternité.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *