Category Archives: interview

Interview : Adrien Marquez-Velasco

politique-economie-adrien-marquez-velasco-lharmattanComment êtes-vous arrivé à l’écriture ?

L’écriture m’est venue très naturellement à l’âge de 16 ans en cours de philosophie. À l’époque l’envie de remettre en question le paradigme existant me plaisait déjà beaucoup. J’avais une relation vraiment privilégiée avec ma prof même si je n’ai jamais eu de régime de faveur. Elle m’a juste corrigé les premiers articles que j’avais rédigés et c’était déjà beaucoup pour moi !

À qui s’adressent vos livres ?

Mon rêve est de pouvoir adresser mes livres à n’importe qui. J’ai envie que tout le monde souhaite participer aux débats philosophiques et politiques qui me paraissent essentiels à notre époque toute particulièrement bouleversée et bouleversante.

Quel est le sujet de votre dernier livre ?

Alors ce sera plutôt quel est le sujet de mes derniers articles sur mon blog ? Ahah. Je parle beaucoup de liberté, du progressisme, du conservatisme, de l’individualisme, du collectivisme, des  riches,  des  moins  riches, de l’amour, des relations, de Dieu, des religions, de la politique et de l’économie. Ce sont les principaux sujets de discussion de LEC : Liberté-Evolution-Conservation.

Read more

interview : Michelle Monnet

310monnetComment êtes-vous arrivée à l’écriture ?

Lorsque j’étais enfant, j’adorais inventer des histoires pour mes petits cousins et cousines. Comme j’étais plutôt douée pour le dessin, je faisais des petites bandes dessinées. Mon imagination était fertile. C’est bien plus tard que je me suis lancée. Je suis passionnée par la spiritualité et les sciences paranormales et j’ai décidé de créer un oracle (jeu de cartes divinatoires), ensuite j’ai écrit le livre.

A qui s’adressent vos livres ?

Les deux livres que j’ai écrits sont sur des sujets totalement différents. Le premier est un livre ésotérique et le second c’est une biographie.

Quel est le sujet de votre dernier livre ?

Mon dernier livre parle de la vie d’une famille (la mienne) pendant la seconde guerre mondiale. J’avais très envie de rendre hommage à mes grands-parents. Ma grand-mère parce qu’elle a eu un parcours très difficile et malgré tout c’était une personne pleine de compassion, d’amour des autres et mon grand-père que je n’ai pas connu, parce que c’était un homme courageux qui s’est battu pour notre liberté. Je ne voulais pas que son nom ne soit qu’une gravure sur une plaque de monuments aux morts mais que l’on découvre l’homme, le mari et le père de famille aimant qu’il fût.

Read more

interview : Adélaïde dean

310adelaide-deanPar Frédéric Candian, auteur de plusieurs romans, dont Deux âmes dans l’antre des fous (Publibook, 2002) et La communauté de Thésée (Edilivre, 2009), ainsi que du recueil de nouvelles Le langage des oiseaux (Edilivre, 2015). Son site web : www.fredcandian.fr

Comment êtes-vous arrivée à l’écriture ?

J’ai toujours adoré écrire, dès l’enfance. A quatre ans, je rêvais de devenir écrivain. Les livres me fascinaient, et donc l’écriture aussi. J’aimais le geste, l’odeur de l’encre, la matérialisation des idées sur le papier. J’ai écrit mes premières nouvelles vers sept ou huit ans, mes premiers articles vers dix ans. Je fabriquais un petit journal avec des feuilles d’écolier et je le distribuai dans la résidence où je passais mes vacances ! Et cela n’a jamais cessé. J’ai exploré toutes les formes d’écriture : poésie, essais, romans, scénarii, articles journalistiques… Je me sens à l’aise dans toutes, avec une prédilection pour les romans courts toutefois. J’adore inventer des personnages, leur donner forme et vie, les voir évoluer. Bref, l’écriture est plus qu’une passion, elle fait partie de moi depuis toujours.

Read more

interview : Dimitri Balzan

310balzanblastPar Frédéric Candian, auteur de plusieurs romans, dont Deux âmes dans l’antre des fous (Publibook, 2002) et La communauté de Thésée (Edilivre, 2009), ainsi que du recueil de nouvelles Le langage des oiseaux (Edilivre, 2015). Son site web : www.fredcandian.fr

Comment êtes-vous arrivé à l’écriture ?

L’écriture fait partie de ma vie depuis mon plus jeune âge. A six ans, j’écrivais mes premières nouvelles dans lesquelles un gros Pikachu terrorisait les habitants d’un quartier ! Cette passion a ensuite jalonné toute mon adolescence, pour me conduire cette année à l’autoédition.

A qui s’adressent vos livres ?

A priori, je ne cible pas de public précis. Mes livres s’adressent aux vrais amis, aux curieux, et à tous les courageux qui aimeraient s’aventurer sur des chemins parfois troubles, inquiétants, dérangeants. Pour être honnête, je ne conseillerais pas mes deux premiers ouvrages aux âmes (trop) sensibles…

Read more

interview : Audrey Vallantain

310audreyPar Frédéric Candian, auteur de plusieurs romans, dont Deux âmes dans l’antre des fous (Publibook, 2002) et La communauté de Thésée (Edilivre, 2009), ainsi que du recueil de nouvelles Le langage des oiseaux (Edilivre, 2015). Son site web : www.fredcandian.fr

Comment êtes-vous arrivée à l’écriture ?

Aussi loin que je m’en souvienne, au temps des premières rédactions à l’école, les mots sont toujours venus facilement sur le papier, au fil de l’eau et au gré des situations. A bientôt 40 ans, j’ai eu envie de rassembler ces mots dans un roman.

Quel est le sujet de votre dernier livre ?

Je reprendrai pour décrire ce premier roman, le commentaire d’un lecteur que je trouve très bien approprié : un récit intemporel totalement centré  sur un duel psychologique entre les deux héroïnes et dans lequel le lecteur se laisse entraîner bien malgré lui.

Read more

Interview : Frédéric Pinson-Meilhac

310pinson-meilhacPar Frédéric Candian, auteur de plusieurs romans, dont Deux âmes dans l’antre des fous (Publibook, 2002) et La communauté de Thésée (Edilivre, 2009), ainsi que du recueil de nouvelles Le langage des oiseaux (Edilivre, 2015). Son site web : www.fredcandian.fr

Comment êtes-vous arrivé à l’écriture ?

Par un éditeur commun, une éditrice devrais-je préciser, Anne CARRIERE qui avait édité « L’Alchimiste » de Coelho, et qui m’avait encouragé à écrire sur ce sujet. A partir de ce rendez-vous, je savais que je finirai l’ouvrage et que je serai édité (et ce ne fut pas par sa maison d’édition…).

Mais en fait, j’ai toujours écrit même si je suis avant tout artiste peintre et que l’art est ma maison et raison de vivre. C’est l’occasion de ce parcours en Franc-maçonnerie et la logique de transmission que nous y acquérons, qui m’ont amené à faire cet ouvrage destiné aux « profanes ».

Read more

interview : Isabelle mercier

310mercierComment êtes-vous arrivée à l’écriture ?

C’est sans conteste la lecture qui m’a amené à l’écriture. Je suis une lectrice éclectique qui n’hésite pas à passer d’un roman sentimental à un polar ou un livre de science-fiction. Le principal étant d’être emporté dans une histoire et des émotions. Adolescente, je me suis lancée en écrivant des journaux intimes, des poèmes, dont un a même été publié dans une revue pour ado dont je suis incapable de me rappeler le nom, puis les études, le travail, l’arrivée des enfants et le manque de confiance en soi aussi ont relégué mes ambitions d’écrivain en arrière-plan.

J’ai toujours gardé ce désir d’écriture comme un rêve inavouable, il m’arrivait de dire à mes amis « quand je serai vieille j’écrirai sur ça ou ça ».  Il faut croire que j’ai suffisamment vieilli puisque il y a quatre ans, à un moment ou j’avais besoin de revenir à ce que je suis vraiment et d’accepter la part créative qui est en moi, les mots sont venus tout seul et j’ai écrit un premier roman qui n’a pas retenu l’attention des éditeurs. J’avais déjà en cours Dernières notes, des amis m’ont poussé à retenter ma chance et j’ai eu la grande surprise et la grande joie d’être retenue par les éditions Ed2A et d’être publiée en novembre 2015.

Read more

interview : Laurent Denancy

310laurent_denancy_Laurent Denancy, comment êtes-vous arrivé à l’écriture ?

Un vieux désir… Ado j’écrivais des poèmes, puis vers 24 / 25 ans j’ai arrêté. Je ne lisais pas, l’éducation scolaire m’en avait donné l’horreur (explications de textes)… J’ai découvert la lecture vers 30 ans. Une révélation, du bonheur, du rêve, de l’aventure, du frisson, de l’émotion… Assez vite l’envie d’écrire m’a habité. Vers quarante ans je me suis lancé. J’ai fait 3 / 4 tentatives infructueuses : manque de consistance, manque d’organisation, manque de structure… Début 2015, à 58 ans, je me retrouve au chômage… Je me suis dit « c’est le moment ! ». Au lieu de broyer du noir, broyons des mots et des idées ! Je me suis organisé (thème, plan, fiches personnages, etc.) Mon premier roman « A vos haines très ordinaires » est sorti le 04/03/2016…

A qui s’adressent vos livres ?

Prioritairement à un public majeur qui aime lire une histoire sombre et parfaitement crédible (hélas !). J’ai voulu le dérouter avec une fin inattendue…

Read more

1 2