Bienvenue à Frédérique de Lignières

310lalliance-cycladePar Frédéric Candian, auteur de plusieurs romans, dont Deux âmes dans l’antre des fous (Publibook, 2002) et La communauté de Thésée (Edilivre, 2009), ainsi que du recueil de nouvelles Le langage des oiseaux (Edilivre, 2015). Son site web : www.fredcandian.fr

Cet article de bienvenue est un peu particulier. En effet, Frédérique de Lignières, auteure entre autres de L’Alliance, un roman d’heroic-fantasy, est également youtubeuse, et plus précisément booktubeuse, comme il convient de dire dans le jargon geek.

Et c’est donc sur cette chaîne Youtube, La fée romancière, que j’ai choisi d’insister aujourd’hui, car Frédérique de Lignières et L’ami des auteurs ont convenu d’établir un partenariat, dont je m’en vais vous entretenir.

Ainsi, et ce dans un premier temps, Frédérique de Lignières évoquera L’ami des auteurs dans ses vidéos, que je relaierai en contrepartie sur le blog, et ce dès aujourd’hui :

Peut-être Frédérique de Lignières et moi aurons-nous par la suite la possibilité de développer ce partenariat afin d’accroître encore la visibilité des auteurs pas ou peu médiatisés. Des vidéos en duo ne sont pas non plus à exclure, même si c’est techniquement difficile, Frédérique de Lignières vivant à Orléans et moi dans le Sud-Ouest.

Enfin, cet article me donne l’occasion de rappeler que je n’exclus pas de lancer dès que possible ma propre chaîne Youtube, mais pas avant d’avoir une ligne éditoriale en béton, complémentaire à L’ami des auteurs et non pas un simple copier-coller. Je veux pouvoir proposer des vidéos de qualité et c’est pourquoi je dois encore laisser mûrir ce projet (et chez moi, la maturation peut prendre beaucoup… beaucoup… … … beaucoup de temps). J’attends aussi, bien sûr, votre soutien sur Tipeee pour m’encourager dans cette voie.

baniere-tipeee

D’ici là, je vous invite donc à vous abonner à la chaîne Youtube de Frédérique de Lignières, à lire L’Alliance et à rester fidèle à L’ami des auteurs, le média des auteurs qui ne seront pas sélectionnés pour le Goncourt mais qui valent quand même le détour.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *