Ghost in the Cloud n°1

310gazettePar Frédéric Candian, auteur de plusieurs romans, dont Deux âmes dans l’antre des fous (Publibook, 2002) et La communauté de Thésée (Edilivre, 2009). Son site web : www.fredcandian.fr

Petit rappel pour les retardataires ou les distraits, le premier numéro de Ghost in the Cloud est désormais disponible gratuitement à l’adresse ghostinthecloud.gazette@gmail.com.

La gazette littéraire consacrée à la science-fiction et la littérature fantastique est au format pdf et s’avèrera être un compagnon précieux pour vos longues soirées d’hiver.

Tous les mois, L’ami des auteurs vous donnera un petit aperçu de cette pure merveille de littérature du troisième type (j’exagère à peine).

Que trouve-t-on, donc, au sommaire de ce premier numéro? Outre un éditorial de Fredel pour se mettre en bouche, on démarre très fort avec Les légions d’Yggdrasill (je vous rassure, c’est plus facile à lire qu’à écrire), de Lord Sébastien Vergnaud. Un premier épisode de mythologie viking à la sauce savant fou, qui n’est pas sans rappeler un certain dieu du tonnerre revu et corrigé par les BD et les films Marvel. Perso, je suis fan, donc je suis curieux de lire les développements que Lord Sébastien Vergnaud donnera à cette aventure nordique. Et si c’était lui, notre savant fou?

Tous les potins du fantastique et de la SF sont dans la petite rubrique info intitulée Ghost around the Cloud. Original? Je sais, c’est moi qui ai trouvé le titre. Mais bon, pour le contenu, c’est plutôt Fredel qui s’y est collé.

Ce qui ne veut pas dire que je me suis tourné les pouces. Que nenni ! Je vous propose pour ma part un hommage à Howard Phillips Lovecraft intitulé Arkham Cyco, et qui vous plongera dans l’Amérique de la fin des années 30. Que signifie le titre? Vous le saurez (ou pas) en suivant les aventures du journaliste Wilbur Lewis O’Flaherty dans une enquête qui s’annonçait somme toute banale, mais…

Fredel, lui, vous propose un voyage dans le temps… qui n’en est pas un… mais qui pourrait quand même le devenir. Bref, on n’en sait trop rien vu que ce diable de Fredel prend un malin plaisir à clore son premier épisode de Yann Travel dans les spirales du temps sur un suspens à couper le souffle.

C’est à se demander lequel de nous trois harponnera le plus grand nombre de lecteurs pour le numéro deux. Mais bon, on sait tous que c’est joué d’avance, vu qu’il est évident que c’est ma BD Pandemonium 87 qui remportera tous le suffrages.

Enfin bref, les paris sont ouverts. En tous cas, c’est dispo, c’est gratuit, ça s’appelle Ghost in the Cloud et ça n’attend plus que vous à l’adresse ghostinthecloud.gazette@gmail.com.

A bientôt !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *