portrait : Claude Morivilly

morivillyPar Frédéric Candian, auteur de plusieurs romans, dont Deux âmes dans l’antre des fous (Publibook, 2002) et La communauté de Thésée (Edilivre, 2009), ainsi que du recueil de nouvelles Le langage des oiseaux (Edilivre, 2015). Son site web : www.fredcandian.fr

Claude Morivilly a publié en 2018 Le jardin des Hespérides chez la Compagnie littéraire. A travers ce roman dystopique, ou d’anticipation si vous préférez, l’auteur s’interroge sur les dimensions politique et philosophique d’un monde dans lequel un gouvernement mondial se voudrait le garant d’un bonheur aussi universel qu’artificiel.

Le genre est en vogue, et l’actualité des dernières semaines, amplifiée par la diversité des sources d’informations, ne laisse pas d’inspirer les auteurs visionnaires.

baniere-tipeee

Claude Morivilly en est-il un? De même que nos sociétés ne savent pas où elles vont, l’écrivain laisse aller sa plume au gré du vent. Sa démarche se rapproche de ma propre conception de l’écriture. Claude Morivilly ne suit pas de plan. Ainsi, ce n’est pas lui qui guide ses personnages mais bien l’inverse, et voilà bien le défi qui à mon sens, rend l’écriture d’un livre prodigieusement inattendue et captivante.

Claude Morivilly, hélas, s’avère peu loquace sur les arcanes de son livre, le lecteur qui voudra en savoir plus sera donc contraint de se le procurer. Que voulez-vous? A chacun sa part du boulot !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *