Ghost in the Cloud dans les starting blocks

310gazettePar Frédéric Candian, auteur de plusieurs romans, dont Deux âmes dans l’antre des fous (Publibook, 2002) et La communauté de Thésée (Edilivre, 2009). Son site web : www.fredcandian.fr

L’ami des auteurs vous l’avait annoncé, le projet Ghost in the Cloud est désormais prêt à la mise sur orbite. Avec mes acolytes Fredel et Lord Sébastien Vergnaud, j’ai travaillé d’arrache-pied pour boucler le premier numéro de cette publication mensuelle consacrée à la science-fiction et à la littérature fantastique.

Il s’agit pour nous de réinventer le concept de la bonne vieille gazette littéraire, un concept du XIXème siècle avec les outils et les possibilités de diffusion virale du XXIème .

Histoire de rappeler que si nous vivons à l’ère du multimédia, nous restons des amoureux de l’écrit et que le meilleur support pour l’écrit a longtemps été, et restera pour longtemps encore, je l’espère, le papier. Ghost in the Cloud, c’est la collision entre ces deux mondes : une gazette numérique avec la présentation d’un journal au papier jauni, un éditorial, des feuilletons, des articles et une BD à suivre.

Un appel à textes invite d’autres auteurs à venir enrichir cette gazette de leurs textes inédits. Il y a aussi de la place pour les illustrateurs. D’autres surprises viendront probablement s’ajouter au fil des numéros. Comptez-sur L’ami des auteurs pour vous tenir au jus.

Le premier numéro est gratuit. Mais comme tout travail mérite salaire, notre rédaction envisage par la suite de fixer un prix qui sera probablement de l’ordre de l’euro symbolique, et des abonnements à des conditions défiant toute concurrence.

Alors si vous êtes fan de SF, d’épouvante, d’Heroïc Fantasy et autres littératures de l’imaginaire, préparez-vous à la déferlante Ghost in the Cloud. La gazette du troisième type est sur le point d’envahir la galaxie. Qu’on se le dise !

Pour demander votre exemplaire gratuit du numéro un au format PDF, merci d’envoyer un e-mail à : ghostinthecloud.gazette@gmail.com

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *