interview : Martine Magnin

31015 nuances de meresComment êtes-vous arrivée à l’écriture ?

C’est l’écriture qui est venue vers moi, dès l’âge de 7 ans, car je suis fille, petite  fille, et nièce d’auteurs. C’est une histoire de famille.

A qui s’adressent vos livres ?

Aux adultes de 18 à 118 ans

Quel est le sujet de votre dernier livre ?

Dans 15 Nuances de Mères, je  remets en cause, de façon irrespectueuse, la sanctification systématique des mères. J’aime le doute, l’humour, la sensibilité, la sincérité et je fuis les certitudes.

Cherchez-vous à transmettre un message dans votre livre ou vos livres, et si oui, lequel ?

Nous sommes tous, et heureusement, imparfaits. Je refuse les rituels creux et mensongers, avec lesquels on s’arrange trop facilement. Je cherche la vérité et les nuances sous les mots, sous les comportements, sous les situations les plus diverses.

Quelles sont vos influences ou vos sources d’inspiration ?

Toutes mes lectures, tous les philosophes, tous les psychologues, de toutes écoles et origines. Je gratte, je fouille, je cherche, et j’écris.

Avez-vous un conseil pour les auteurs débutants ?

Mes clés sont : le travail, l’exigence, et la lecture de nombreux auteurs.

baniere-tipeee

Avez-vous de nouveaux projets d’écriture ?

Oui, toujours, plein, et très variés, un traité sur la mode et le vêtement, un essai sur le doute et des fictions  folles.

Un dernier mot ?

Bonne lecture à tous et vive les mères imparfaites mais sincères.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *