Category Archives: adulte

des nouvelles du groupe Facebook L’ami des auteurs : Claude-Louis Roudil

tantrismeNouveauté : chaque semaine, L’ami des auteurs relaie une info postée sur le groupe Facebook de L’ami des auteurs, que vous pouvez rejoindre ici. J’ai également créé un groupe pour les amoureux des livres en Aquitaine et Occitanie Amis auteurs, la prochaine info relayée sera peut-être la vôtre, alors à bientôt sur Facebook !

LE PHILOSOPHE AMOUREUX

Extrait : Les cours de tantra commençaient toujours par un exercice très simple de relaxation ; les partenaires étaient allongés l’un à côté de l’autre nus et se tenaient par la main en écoutant une musique planante, puis des exercices plus érotiques étaient proposés.
Les cinq positions de base étaient les suivantes : la femme au-dessus, l’homme au-dessus, les positions de côté, les positions assises et les postures où l’homme et la femme étaient dos à dos. Il s’agissait surtout d’exercices de contemplation. Read more

J’ai lu : Gazhell, de Vincent Blenet

310gazhell-vincent-blenet-livrePar Frédéric Candian, auteur de plusieurs romans, dont Deux âmes dans l’antre des fous (Publibook, 2002) et La communauté de Thésée (Edilivre, 2009), ainsi que du recueil de nouvelles Le langage des oiseaux (Edilivre, 2015). Son site web : www.fredcandian.fr

Gazhell, le nouveau livre de Vincent Blénet ne se lit pas, il se traverse comme on traverse un champ de bataille torturé, contraignant le lecteur à risquer sa peau pour quelques mètres gagnés sur l’ennemi, quelques mètres qui seront de nouveau perdus après le prochain assaut. Donc n’espérez rien, n’attendez rien d’une telle entreprise. Pas d’horizon, seulement des flammes et de la fumée, des pièges et des obstacles à chaque pas, et des coups qui pleuvent de tous côtés.

Gazhell raconte une bataille sans fin, une bataille qui porte dans sa genèse sa propre eschatologie. Dans ce chaos, littéralement cet Enfer, tout acte de bravoure est aussi désespéré qu’inutile, puisque la malédiction se poursuit l’instant suivant. Mais l’acte le plus brave, et donc le plus inutile autant que le plus désespéré, c’est de chercher la beauté et la douceur là où n’existent que l’horreur et la violence. Read more